Le WE dernier, escapade au Bako National Park, sur l’île de Borneo.

Savez-vous que Borneo est la 4ème plus grosse île du monde ?! C’est plus gros que la France…

Comme le montre la superbe petite carte ci-contre, l’île de Borneo est partagée entre 3 pays :

- l’Indonésie (Kalimantan)
- la Malaisie (Sarawak et Sabah)
- le Brunei.

En ce qui concerne mon WE, ce sera à dans le Sarawak, plus précisément dans la région de Kuching (cf le point rouge).

Après une grosse heure de vol depuis Johor Bahru (ville de Malaisie située à la frontière de Singapour), on arrive à Kuching vers 21h. Suit une courte nuit dans un hotel cheap, et départ aux
aurores pour le Parc National de Bako.

On commence par 45 minutes de bus, pour arriver à l’embarcadère ci-dessous (Bako Village). Et oui, le parc n’est accessible que par la mer…


Suivent alors 40 minutes de bateau, pas désagréables :


On arrive alors aux headquarters (HQ pour les intimes) du parc. Ci-dessous, la « plage » principale.


Après un repas froid (j’ai déjà mangé meilleur, pour rester poli…), départ pour une journée de rando. Premier objectif : Telok Pandan Kecil, située à environ une heure et demie de marche. Il fait grand beau, c’est top !

Ca paraît enfantin, une heure et demie de marche… « finger in ze noze », hein… mais punaise, quand c’est dans la jungle, avec une température étouffante, et un taux d’humidité qui doit pulvériser celui de Singapour, ben… c’est moins enfantin !

On arrive finalement à un point de vue qui a déclenché quelques onomatopées jubilatoires (du type « wahou », « wwwwwooooowwwww » etc.) :


Je précise que les dégradés de la couleur de l’eau ne sont pas dus à une quelconque action de Photoshop. Les rivières qui se jettent dans la mer (la Mer de Chine, oui Môôosieur !) sont d’une
couleur (naturelle) qui donne peu envie de s’y tremper…

Sur la plage, des parasols sont installés, et quelques personnes s’affairent autour de tables fraîchement installées. Pas très authentique et sauvage, tout ça… Soudain, c’est le drame : on apprend que 83 touristes français vont débarquer d’un moment à l’autre… AAAAAARGH !!! Vite, fuyons !!!

On dégotte alors un bateau, dont le sympathique propriétaire accepte de nous emmener à Tanjong Rhu pour quelques ringits. Il se marre en apprenant que l’on veut fuire nos 83 compatriotes…

Au passage, on passe devant des rochers aux formes sculptées par le vent et l’érosion :


Notre chauffeur nous lâche en pleine nature, au cap Rhu. Ci-dessous, notre « taxi ».


A présent, il faut marcher ! Au programme, une grosse trotte (2 heures environ) vers la cascade Tajor, puis la plage du même nom. En chemin, hormis la jungle dense et impénétrable, quelques paysages magnifiques…


La cascade Tajor est bien décevante. Une eau marronâtre et mousseuse, contrairement à ce que laissait croire (ou rêver !) notre bouquin… Bref, on décide de pas trop s’attarder, et on pousse jusqu’à la plage. Petite déception encore une fois, car apparemment, le sable blanc et l’eau turquoise ne sont pas au programme ! A la place, c’est plutôt de la vase, des centaines de petits crabes qui courent partout, ainsi que d’autres animaux étranges qui barbottent dans les eaux boueuses…

Précision importante : on est absolument SEULS. Personne de chez personne. On ne va pas s’en plaindre !

Il est temps de repartir. Un long chemin nous attend pour revenir aux HQ… Et soudain, c’est le drame : notre réserve d’eau est quasiment vide !!!

Autant le dire, j’ai souffert pendant les deux heures de marche du retour… complétement déshydraté, le Thib… On retiendra l’acte héroïque de Tom, mon compagnon de voyage, qui me cède ses dernières gouttes de flotte… J’AI SOIF !!! Etrangement, on marche à un rythme rapide, car je ne pense qu’à une seule chose : la bouteille d’eau que je vais m’enfiler en arrivant aux HQ !

La délivrance arrive, enfin… la bonne femme aurait pu me dire « 30 euros la bouteille », j’aurais payé cash…

Je ne mettrai pas les photos de mon état à la fin de cette journée, afin d’épargner les âmes sensibles qui lisent ce (fantastique) blog. Je peux juste vous dire que j’étais tout rouge, dégoûlinant de sueur, la langue pâteuse, les yeux exhorbités, bref, un Thib des grands jours. Honnêtement, j’ai rarement ressenti une telle soif…

Les couleurs du ciel changent, on dirait qu’il va pleuvoir :


C’est certain, j’aurais pu devenir météorologue à Borneo. A 17h04 environ, une première goutte est tombée. A 17h05, c’était le déluge. Une saucée diluvienne qui a duré une petite heure. Pas mécontent d’être à l’abri pendant cette petite heure, soit dit en passant !

Joli coucher de soleil sur la baie, une fois la saucée passée…

Pour la suite, un repas froid (mais sensé être chaud, là est le problème), puis une bonne nuit réparatrice. Les dortoirs sont rustiques : pas de draps, pas de serviette, douche commune un peu crade. La couleur de l’eau de la douche est à peu près la même que celle de la cascade, c’est à dire un joli marron. Point positif, un ventilo par personne dans la chambre ! Et puis on va pas faire les difficiles, non plus ! Allez, zou, lever prévu à 6h30 ! Non mais !

Le lendemain matin aux aurores (ou presque), on est prêts à repartir. Direction : Telok Paku. Autrement dit : la plage de Paku. Une petite balade d’à peine une heure. Cette fois, je prends de la flotte pour 8 jours, on sait jamais…


On arrive sur une jolie plage, totalement déserte. Arriver sur une plage déserte en sortant de la jungle procure toujours une sensation particulière : on se croirait aventurier, genre Robinson Crusoé, découvrant un petit coin de paradis… (on pourrait aussi se croire dans « Lost », mais encore faut-il avoir vu la série. Chacun ses références, hein).

Après un petit plouf rafraîchissant, retour aux HQ. Après le repas (toujours froid) et une bonne sieste à l’ombre des cocotiers, on décide d’aller rejoindre le point de vue de Tanjong Sapi. Une montée raide d’une demi-heure, pour le résultat suivant, qui mérite l’effort :


Voili voilo, c’est bientôt la fin du WE… Pour le retour sur Singapour, on enchaîne (dans l’ordre) : bateau, bus, taxi, avion, et taxi. Et me revoilà dans mon pti lit singapourien, aux alentours de 1h du mat’. Dans quelques heures, back to work !

Prochain post en préparation : les animaux de ce bel endroit… un best of des meilleurs clichés parmi les 579 photos ;-) Des singes, des sangliers barbus, des varans, et autres animaux étranges… voir ici

[ Je suis retourné à Bako l'année suivante (juillet 2008), et j'ai eu beaucoup plus de chance dans l'observation des nasiques !!! ]

[ D'autres photos de Bako (juillet 2008) ]

Stay tuned !

Thib.

Détails pratiques :
- vol Singapour – Kuching avec AirAsia, depuis l’aéroport de Sennai (30 bornes de Johor Bahru). Pour rejoindre Senai depuis le centre de Singapour en taxi, compter environ 120 SGD. Possibilité de
prendre une navette, voir infos sur http://www.senaiairport.com.
–> update 2009: AirAsia a maintenant un vol Singapour – Kuching, plus besoin de passer par JB !!! <–
- nuit à Kuching à « Borneo Bed & Breakfast », 20 RM par personne, pti dej inclus.
- bus Kuching – embarcadère : 30 min environ, 2 RM.
- bateau embarcadère – parc de Bako : 45 RM par bateau, qui part dès qu’il est plein (6 pers max)
- entrée dans le parc : 10 RM.
- nuit dans le parc : chambres de 4 personnes pour 40 RM par chambre. Sanitaires rudimentaires !
- n’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau ;-)
- un site très intéressant pour les infos sur le parc de Bako (carte, réservations…) : http://www.sarawakforestry.com/htm/snp-np-bako.html

Tags de l'article :
 

13 réponses à Bako National Park (Borneo, Malaisie)

  1. pépette dit :

    Peut-on espérer voir une photo du Thib’ désydrathé entre deux photos de sangliers barbus????

    Encore et toujours  bravo pour ton blog…tu prendrais combien de l’heure pour faire le mien (attention, je suis là depuis un an et demi avec 10 000 photos mini) ??

     

     

  2. Marie-Laure dit :

    Ouaaah ! Eh bien, ca me donne envie de refaire mon sac a dos dare-dare et de partir :D En fait, j’ai prevu d’aller vers Kuching pour le Rainforest Music Festival et ca promet d’etre un evenement.

     Tes photos sont superbes.

  3. Thomas dit :

    Si j’avais su que tu etais pret a payer 30 euros la bouteille d’eau, je t’aurai vendu les dernieres gouttes de la bouteille… quel con je fais!

  4. Juliette dit :

    Alors voilà, je voulas me faire un chuette we de dernière minute depuis Singap et je suis partie sur les traces du Thib pour Bako. Un grand moment de bonheur !! Je confirme donc que c’est très bien pour un we au depar de singapour le vendredi en fin d’apres midi. Une nuit a Kuching avant de partir le matin tot pour Bako. Pour aller a Bako, il faut prene un bus de petra jaya. Si vous n’en voyez pas et que vous ne voyez que les mini-bus c’est là quand meme. Je pense qu’il faut attendre un peu. Bon, nous on s’était levés… mm pas très tot, donc on a pris un mini-bus qui partai direct pour Bako : 35 MYR pour 2 pour le minibus pour nous tous seuls. Arrivée q l’embarcadère, on règle lq chqmbre que l’on q réservé sur le site donné par Thib. 100MYR la triple. Nickel. On prend le bateau pour HQ : 47 MYR pour partager un bateau à trois. Et nous y voilà !! la suite, vous avez les superbes photos de Thibaud ;-D
    Pareil au retour mais en prenant le bus depuis l’embarcadère. Comptez deux MYR par personne (sisi!) pour le bus.

  5. Thib dit :

    Hello miss !
    Merci pour ton compte-rendu d’expérience, qui confirme que Bako, c’est un très bon plan !
    Ciao !

  6. Lucas dit :

    Mon premier commentaire sur ton blog, mais pas la première fois que je pioche les informations ;) .

    Encore un de tes bon plans !! J’ai passé un week end absolument génial.

    Pour la guesthouse à Kuching, j’ai trouvé un truc propre et absolument pas cher 37 RM la chambre climatisée pour 4…
    C’est sur Jalan Carpenter, le nom, je ne m’en rappel pas mais il y a longhouse dedans.

    Et puis, merci pour le nom de la bestiole mi-grenouille mi-poisson, ça m’a évité de fastidieuses recherches.

    A bientot j’espère.

    Lucas

    Encore une fois merci pour ton blog (je sais ça fait beaucoup, mais c’est une véritable mine d’informations)

  7. Thib dit :

    Merci Lucas pour ton retour d’expérience !

    A bientôt pour une bière ou deux ;-)

  8. jean paul dit :

    bonjour et felicitation pour ton website et ton blog. c ets incroyable ce que tu as pu faire et voir en si peu de temps. c ets vrai que singapore est un lieu particulieremnt cool pour voyager. a un de ces 4 peut etre autour d une biere a singapore ou ailleurs. j ai vu ton blog en m interessant a Bako mais j ai regarder to lu tt les articles…bravo pr tes recit et tes fotos.

  9. Thib dit :

    Merci Jean-Paul pour ton message sympa (auquel je réponds avec beaucoup de retard !). Oui, j’ai beaucoup voyagé depuis que je suis arrivé à Singapour, et je continue toujours à voyager dès que
    je peux (même si la fréquence a sans doute un peu diminué). J’ai le virus, je crois que c’est clair…
    A bientôt !

  10. Alain dit :

    Bonjour et felicitations pour la qualite du blog et des photos. Compte visiter la Malaisie en Decembre, recommanderas-tu de visiter Bako en Decembre avec la mousson? Par-ailleurs, penses-tu que ce sera ouvert car le site du parc ne donne pas de details la-dessus?
    Encore merci pour le plaisir procure par la lecture de ce blog.
    Alain

  11. Laura dit :

    Bonjour Thib !

    J’ai parcouru ton blog, merci pour toutes ces infos et ces belles photos !
    J’ai une question, peut-être pourras-tu m’aider : j’envisage de passer quelques jours Kuching pour aller voir le parc de Bako et aussi Sepilok. Je n’arrive pas à savoir s’il est facile de se déplacer en transports en commun sur Bornéo (ou si c’est impossible) ? Le coût de la vie sur place est assez similaire à la péninsule ?
    Merci pour ton aide !

    Laura

    • Thib dit :

      Hello Laura, j’ai trouvé qu’il était moins facile de se déplacer en transports en commun sur Bornéo que sur la péninsule, mais si tu as le temps c’est certainement possible. Le coût de la vie est sensiblement plus cher, surtout pour les touristes (souvent obligés de passer par des agences).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>