Le périple cambodgien démarre avec Phnom Penh, la capitale du pays. Deux jours et trois nuits pour découvrir cette ville débordante d’activité, mais charmante également. Une ambiance difficile à retranscrire…

Bien sûr, il y a les immanquables touristiques. Le Palais Royal (ci-dessous) et la Pagode d’Argent en font partie.

La pagode (à droite ci-dessous) est ainsi nommée car son sol est recouvert par plus de 5000 dalles d’argent, pesant 1 kg chacune…

Phom Penh également connu pour ses marchés, à commencer par le marché russe (Psar Tuol Tom Pong). Même si

beaucoup moins grand que le Chatuchak de Bangkok, on y trouve beaucoup de vêtements, souvenirs et antiquités. J’en profite pour faire mon shopping annuel… et je reviens avec polos, shorts et autres pompes… Signalons également le marché central, et d’autres, moins connus et plus locaux, que l’on découvre ici et là dans les rues. Toujours des odeurs (parfois pestitentielles !), des couleurs, des ambiances… Yeah, i love markets.

Un mot également sur la circulation à Phnom Penh. On peut dire qu’elle est… bordélique. Des centaines de motos, tuks-tuks, marchands ambulants et autres 4*4 rutilants se partagent l’espace qui sert de chaussée, dans un joyeux concert de klaxons… quelle ambiance !

Les trajets en tuk-tuk, et surtout en moto-dop… je suis complètement fan.


Un endroit marquant (et immanquable) de la capitale : Tuol Seng. Ce lycée fut transformé en prison (la prison S 21) pendant le régime des Khmers Rouges (entre 1975et 1979), et devint rapidement le plus grand centre de torture du pays… J’écrirai un article dédié à cet endroit. Une visite émouvante.


On se quitte sur un clin d’oeil : je vous défie de faire la sieste de cette façon !


A bientôt pour la suite… ce sera Battambang !

Thib.

Détails pratiques, en vrac :
- pour aller à PP depuis Singapour : 2h de vol, Jetstar. Visa sur place, pour 21 US$, ou 20 US$ si vous avez une photo d’identité à donner.
- Taxi officiel aéroport : 7 US$ pour rejoindre le centre.

- Palais royal + Pagode d’argent : 6 US$. Shorts et débardeurs interdits.
- Course en moto-dop : environ 0.5 US$, un peu plus en tuk-tuk.
- Un bon plan « restau » : Khmer Surin. #9, St 57. Nourriture thai et khmère (excellent), et l’on mange sur des  nattes et fauteuils thais (montez à l’étage). Environ 5-6 US$ par personne.
- Un bon plan pot : « Nature and Sea », croisement St 51 et St 278. Terrasse très sympa, et shakes ultra-bons !

Tags de l'article :
 

3 réponses à Cambodge, nous voilà : Phnom Penh

  1. une fan de milk-shakes cambodgiens dit :

    difficile de retranscrire l’ambiance d’une ville dans un article… la dernière photo est assez représentative je trouve… et spéciale dédicace au fameux driver de tuk-tuk qui a balancé son sandwich à peine commencé, croyant rêver quand on lui a demandé de nous conduire à notre hôtel… mythique !!

  2. La visite du Musée Tuol Sleng est non seulement émouvante, mais tramautissante. J’ai eu du mal à ne pas pleurer (et pourtant c’est pas mon genre) et je me suis senti mal toute la journée. Mais
    bon c’est une visite nécessaire sinon obligatoire pour mieux comprendre l’Histoire de ce pays.

  3. Thib dit :

    Salut Romain ! Oui, la visite de Tuol Seng est vraiment émouvante… je pense que le fait que ce soit une école rajoute au côté insoutenable… je comptais faire un article sur le sujet, mais
    je n’ai encore jamais trouvé le temps pour le faire ! Merci pour ta visite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>