Malacca. J’ai constaté que la plupart des personnes de mon entourage qui y ont été en sont revenus déçus: « y’a rien à faire », « c’est mort », etc.

C’est sûr que au niveau « night life » ou « monuments grandioses », Malacca est difficilement comparable à Bangkok ou Kuala Lumpur ;-)

Mais (car il y a un mais) je continue à affirmer que c’est une destination agréable, le temps d’un WE. Perso c’est la deuxième fois que j’y retourne. Il faut dire qu’aller à Malacca depuis Singapour, c’est enfantin : le billet de bus peut s’acheter le jour même, coûte environ 8 euros, et 3 bonnes heures plus tard, vous êtes à Malacca. Et sur place, il est possible de se loger et de bien manger pour quelques euros. Donc en gros, ça revient moins cher de passer le WE à Malacca que de sortir en boîte à Singapour ;-)

A mon avis, ce que les gens ne prennent pas le temps de regarder concernant Malacca, c’est son Histoire (avec un grand H !). Quand on pense que cet endroit – aujourd’hui paisible et nonchalant – fut, pendant plusieurs siècles, LA plaque-tournante commerciale de toute la région ! Les marchands venaient de Chine, d’Inde, de Perse, d’Indonésie, mais aussi du Portugal, de Hollande et d’Angleterre… Ces 3 derniers pays ont d’ailleurs successivement contrôlé Malacca, environ 150 ans chacun !

Tenez, regardez par exemple ci-dessous, il s’agit du quartier hollandais, avec ses bâtiments rouges et son église protestante… les briques rouges sont fabriquées en Hollande, oui môôsieur !


Je vous défie de trouver un plus joli moulin en Malaisie ;-)


Ah oui ! J’ai eu beau chercher, je n’ai pas vu de tulipes… tout simplement scandaleux.

Une fois que l’on s’est (difficilement) remis de ses émotions moulinesques et tulipistiques, il est possible de flâââner dans le Chinatown, qui reste très bien conservé et authentique (en comparaison au Chinatown-Disneyland de Singapour, quoi !).


Dans ce Chinatown se trouvent moultes magasins d’antiquités (de véritables cavernes d’Ali Baba), qui résistent encore (et toujours ?) aux échoppes touristiques de la rue principale…

En haut de la colline, pas loin du « quartier rouge », se trouve la « St Paul Church ». Dans cette ancienne église portugaise, dont il ne reste que les parois, on peut admirer de grandes pierres tombales des notables hollandais… avec en prime un guitariste local pour l’ambiance ;-)


Et une fois la nuit tombée, dans la rue principale du Chinatown, des dizaines de stands sont installés… c’est le marché nocturne, qui a lieu tous les samedi. On y mange délicieusement, et pour 3 fois rien, pour autant que l’on daigne s’éloigner des quelques restaus touristiques…

Ceci dit, faites attention, car qui dit « non touristique » peut vouloir dire « TRES épicé »… j’en ai fait l’expérience, en commandant un « laksa » (plat typique de Malacca) qui me faisait saliver. Et bien je dois admettre que j’ai dû me contenter de la première cuillèrée… so spicy lah !

A droite ci-dessus, un rickshaw, en costume de parade… ils sont nombreux à Malacca, et rivalisent d’ingéniosité et de gadgets : loupiottes, enceintes (Bob Marley ou techno !), klaxons délirants… on m’a affirmé que le must était le lecteur DVD embarqué, mais je n’ai pas pu le tester !

Allez, et une fois n’est pas coutume sur ce blog qui regorge de bons plans fantastiques (mes chevilles vont bien, merci), signalons THE mauvais plan de Malacca. Le plan du looser.  Le plan où tu te dis « là, j’ai merdé ».

C’est simple : le dimanche matin, vous prenez un rickshaw, et vous lui demandez de vous conduire au quartier portugais, parce que vous avez envie d’aller prendre un pti dej (un brunch quoi). Pourquoi pas, après tout. Seulement, après 1/2 de route (un rickshaw, c’est pas un TGV, hein), faut dire ce qu’il est : le quartier portugais le dimanche à 11h, c’est désert. Tout mort. Et en plus, c’est moche, sans intérêt. Et le pompon: c’est cher ! Bref… vous m’avez compris :-)

Dans le routard, ils mettaient « on peut être déçu par cette balade, alors allez-y plutôt le soir pour dîner »… tu m’étonnes ! Promis la prochaine fois je lirai (un peu) ce bouquin ;-)

Bon, pour finir, un bon plan (parce que sinon mes potes singapouriens vont râler). Donc le bon plan du jour, c’est pour se loger à Malacca : une petite auberge située en plein coeur du Chinatown, tenue par un couple suisso-malais. Ambiance « baba-cool-hippie-rasta-peace-and-love », vous voyez le genre ? Attention, confort sommaire ! Mais propre cependant. Et emplacement « mieux situé, tu meurs ! ». Quant au prix, difficile de faire moins cher, en gros 5 euros la chambre.

J’avais découvert cet endroit par hasard, l’an dernier (c’est même pas dans le Routard, na !). Et j’y suis retourné cette année, ça n’a pas changé d’un poil ! Les chats et les chiens roupillent toujours dans la salle commune, la proprio suisse est toujours aussi déjantée, et tout et tout…

Good night. Stay tuned guys.

Thib.

PS : Allé, lé blé ;-)

Détails pratiques :
- Singapore – Malacca en bus : 16 SGD (8€), environ 3h, + le temps de passage de la frontière. Départ du terminal de Lavender, près de Lavender MRT. Renseignements sur les compagnies de bus + horaires sur http://www.journeymalaysia.com/transportation.htm Possiliblité de réserver par téléphone, et se pointer 30 min avant le départ.
- pour le retour, soit le prendre depuis Sgp, soit à Malacca en arrivant, c’est moins cher. Grand choix de compagnies. Environ 17 RM (3,5 €). Attention, parfois complet le dimanche AM pour rentrer sur Sgp…
- depuis le terminal de bus à Malacca, prendre le bus 17 pour rejoindre le centre ville. 0,80 RM (0,15€). Sinon, taxi. Attention, dans l’autre sens si l’on reprend le bus au même endroit pour rejoindre le terminal c’est beaucoup plus (trop) long… se renseigner sur l’endroit où il faut attendre pour éviter un long détour.
- visite guidée intéressante du Baba Nyonya Heritage Museum. 8 RM (1,7€)
- prix d’un rickshaw : environ 40 RM pour une heure.
- Guesthouse Sama-Sama. 25 RM environ pour une chambre double, 10 RM en dortoir. Infos sur  http://www.sama-sama-guesthouse.com/
- d’autres infos sur malacca sur http://www.melaka.net/

Tags de l'article :
 

16 réponses à Virée à Malacca, tranquilou-bilou (Malaisie)

  1. Chacha dit :

    Lol pour le quartier portuguais…on avait eu la même mauvaise expérience : seuls à chercher desesperement un endroits pour manger et au final grosse galère pour trouver un rickshaw pour nous ramener dans le centre, il y a tellement rien à faire que même eux ne viennent pas!
    En bref : à éviter!!!

  2. agnes01 dit :

    Félicitations pour ce dépaysement, et toutes ces explications.

    Peut etre nous rejoindrez vous pour partager d’agréables escapades françaises ou étrangères sur http://www.trivago.fr
    A bientôt

    Agnès

     

  3. marc dit :

    Je souscrit totalement, Malacca est une destination ideale pour un weekend en dehors de Singapour, malheureusement survendue par les guides touristiques type routard (j’ai eu la meme sensation sur Georgetown et Penang).

    Le secret de Malacca, c’est de se laisser porter par ses pieds, de se perdre dans les echoppes et de prendre le temps de voir la vie s’ecouler a son rythme.

    Une autre adresse (meme si c’est pas donne, c’est parfait pour ceux qui ne veulent pas decouvrir Malacca tout seul) : la maison de l’escargot, tenu par un francais une une malaisienne, qui ont restaure une maison malaise typique dans la rue la plus ancienne, et qui offre une chambre tres stylee, avec une visite commentee de la ville qui vous permet de rentrer la ou le routard (le guide, pas thib !) ne va jamais …

    D’ailleurs j’y vais ce weekend !

  4. Thib dit :

    Merci Marc pour ton retour ! Je ne connaissais pas la Maison de l’Escargot…

    D’ailleurs, j’y retournerai bien un de ces 4 à Malacca, moi !

    ;-)

  5. kevin dit :

    Salut nous venons en malaisie et à singapore pendant trois semaines au mois d’août et nous sommes à la pêche d astuce et de coup de coeur.
    Tu pourrais me donner l adresse ou le mail de l auberge à malaca et si tu as d autres endroit ou paysage insolite ….
    merci  
    kev 

  6. Thib dit :
    Hello Kevin,
    effectivement, apparemment le site web de l’auberge ne marche plus… Alors je viens de regarder dans mes affaires, ils ont un mail que tu peux essayer : sama_sama_guesthouse@hotmail.com. La guesthouse est située dans Jalan Tukang Besi.
  7. kevin dit :

    Merci bcp je vais essayer de les contacter de suite . encore plein de beau week end à toi 

  8. tristox dit :

    Celui qui domine la ville de Kuala Selangor est pas mal et il mesure un petite dizaine de metres.Pas pris de photo desole mais il est sur le Net

  9. Erwan dit :

    Génial le blog.

    Juste pour mettre à jour il faut compter aujourd’hui 22SGD pour l’aller et 22RM pour le retour

    L’auberge de « Tony’s Guest House » est très bien mais il faut pas arriver trop tard sinon Tony dort. 28RM par nuit (chambre double) + 12RM pour l’air conditionné. Tony est cool quand on prend le
    temps de lui parler.

    Sinon « Le discovery café » (1 minute à pieds de Tony’s guest house). Un poil moins bien (il faut un peu fermer les yeux sur l’entretien mais ca reste quand même acceptable). 50RM la nuit pour deux
    avec petit déj (tranches de pain et un thé/café) et air conditionné. Le patron est super sympa.

  10. Thib dit :

    Merci Erwan pour ton retour d’expérience !

  11. Arnaud dit :

    Bonjour,

    Cet été je vais à Singapour et Malaisie, j’envisage pendant mon stop de 2-3 jours d’aller une journée à Malaca. Une journée est-elle suffisante pour visiter Malacca avec le voyage KL / Malacca dans la journée
    Merci

  12. Mat dit :

    Salut,
    Merci pour les conseils !
    J’y suis allé ce WE

    Comme prévu, plus aucune place de bys dispo pour le bus retour ….
    Bon plan : tu demandes un retour pour JB.
    Mauvais plan : 3h de passage de douane …
    :-)
    Mat

  13. EricFontaine dit :

    Salut. un blog ma foi de qualité! Amitiés. Retrouvez ici la vidéo à 360° de biens immobiliers

  14. Moby: I intended to create you this very little note in order to say thanks again with the spectacular guidelines you have featured at this time. It’s quite wonderfully generous with you to present publicly what many people might have marketed for an e-book to get some profit on their own, especially considering the fact that you might have tried it if you considered necessary. Those principles additionally worked like a fantastic way to comprehend many people have the same dream much like my very own to grasp a whole lot more with regard to this problem. I know there are some more enjoyable occasions ahead for many who scan through your blog post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>