Allez, zou ! Après Vientiane (voir ici), c’est parti pour un tour à Van Vieng !

Van Vieng se situe à 160 km au Nord de Vientiane, sur la route de Luang Prabang et en bordure de la rivière Nam Song. Faudrait que je mette une chtite carte, mais là… pas le temps !


La région de Van Vieng est superbe, constituée de falaises karstiques. Euuh… « karstique », kezako ?! Vous savez, c’est le genre de paysages que l’on trouve par exemple à Koh Phi Phi (voir ici) ou dans la Baie d’Along (voir là)… sauf qu’ici ces falaises ne surplombent pas la mer, mais les rizières.



Van Vieng est connu pour être un repaire de jeunes routards débauchés. Et bien effectivement, c’est frappant !!! Dans la ville, ce ne sont pas des Laotiens que l’on croise en majorité, mais des jeunes style hippie-peace-and-love, mal rasés, avec le tee-shirt « Beer Lao »… le soir, ils sont des dizaines, avâchis dans des coussins, à mater Friends en sirotant une bière, quand ce n’est pas en fumant quelques substances pas forcément très licites…


D’ailleurs regardez, j’ai pris une ptite photo du menu « officieux » (c’est à dire pas affiché à l’extérieur, mais donné tout naturellement quand vous rentrez !!!), ça parle tout seul :


Oui, vous lisez bien… faîtes vos emplettes ! Un sac de champignons magiques ? un petit thé à l’opium ? Un joint, au choix opium ou herbe ? Le tout pour quelques dollars… (les prix sont en kips, en gros à diviser par 10 000 pour arriver aux USD…)

Honnêtement, cette ambiance que je qualifierais de « débauche douce » ne m’a pas dérangé. Les jeunes en question sont en général plutôt cool, tranquilles et pas chiants. Bref, plutôt amusant de croiser une telle population en plein coeur du Laos. Ca fait un peu penser à Tuk-Tuk, sur les berges du Lac Toba (voir ici)…

Perso, ce que je retiendrai de Van Vieng, ce ne sont pas ces routards débauchés tout heureux de pouvoir fumer tranquille. Ce sont ces sourires, ces rencontres… une journée à moto à silloner les environs, avec pour seul guide une carte et notre intuition… des moments inoubliables, à partager un verre ou autres spécialités locales… avec tous ces petits enfants qui hurlent « sabaidee » à notre passage… mémorable.


A noter, une très bonne initiative : un cours d’anglais est dispensé bénévolement tous les jours à quelques kilomètres du centre de la ville, pour les enfants des environs. Et les étrangers de passages (moi, moi, moi !!!) sont plus que les bienvenus pour donner un coup de main…


Quel grand moment ! Une heure passée avec les bambins, qui viennent des villages voisins. La majorité sont des Laos, mais l’on croise également des Hmongs et des Katus. J’vous jure, quand je suis en face de ces gamins pour tenter de donner un « cours », je me demande si j’ai pas raté ma vocation… une deuxième vie, peut-être ;-)

A bientôt ! Nous filerons en direction de Luang Prabang (voir ici), un petit bijou classé au patrimoine mondial de
l’humanité…

Thib.

Détails pratiques :
- Pour venir à Van Vieng depuis Vientiane, ou pour savoir comment rejoindre le Laos depuis Singapour, voir l’article sur Vientiane ici.
- Suggestion de guesthouse : Phoubane Gesthouse, juste au bord de la rivière. Un peu sommaire, mais bien situé. 70 000 kips la nuit. A tester également : Pan’s Place, l’accueil était vraiment sympa.
- location de moto : 30 000 kips la journée chez Pan’s Place. Un conseil si vous voulez faire un tour à moto dans les environs, procurez vous l’excellente carte des environs de Van Vieng produite par Hobo Maps… en vente un peu partout pour 20 000 kips.
- petites taxes ici et là pour taverser les ponts en bambous…
- pleins de restaus partout. Et 90% avec une télé qui hurle.
- pour les cours d’anglais bénévoles, renseignez-vous à l’Organic Farm ou au restaurant du même nom.
- pour rejoindre Luang Prabang : environ 120 000 kips en bus AC.

Tags de l'article :
 

6 réponses à Un joli repaire de backpackers… (Van Vieng, Laos)

  1. Adrien dit :

    Aaaah, Vang Vieng…

  2. Claire & FX dit :

    Superbe expérience!
    Merci encore de nous faire partager des moments comme ceux-là.

    Les portraits sont magnifiques!

  3. Yui dit :

    Can’t understand what you have written here but guess you have done some great stuff, am I right?

    We always make joke about money in Laos that we shall prepare a big bag just to carry all the money while traveling there.  And you can become a rich man to carry a million kips in your pocket.

    Enjoy your traveling xx,

  4. Thib dit :

    @ Claire & FX : thanks ! j’espère vous croiser dans le coin prochainement ;-)

    @ Yui : you’re right, in Laos (and also in Indonesia), you carry loads of banknotes… but eventually, you quickly integrate that you’re not that rich !!!

  5. Mouatab dit :

    Bonjour de Genève Thib,

    J’ai pris un plaisir certain à lire tes infos, et tout particulièrement apprécié tes photos… Pour ma part, je prend le transsibérien en février prochain, puis traverse la Chine pour rejoindre
    le Laos, puis Cambodge et Thailande, tout en train …et ….  J’ai 2 questions pour toi… tin tin tin… La première : Lorsque tu étais à Van Vieng, as tu entendu parlé du Woof situé une
    dizaine de kilomètres plus haut? Un seul est référencé au Laos. Je compte faire du woofing au Cambodge et en Thailande aussi, alors si tu as eu des échos, suis preneuse… Et la deuxième,
    essentielle… t’as opté pour quel appareil photo, le choix est un casse tête pour moi!!!

    Merci infiniment. Bonne route à toi.

    Aurore.

  6. De belles photos et de bon partage :)
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>