Comme vous l’avez constaté, la plupart des escapades de ce blog concernent des pays du Sud-Est asiatique, c’est à dire les pays « proches » de Singapour. Pourtant, beaucoup autour de moi profitent de leur séjour à S’pore pour découvrir les contrée plus lointaines (Chine, Japon, Inde…). Alors, pourquoi pas moi ? Ce n’est pas la curiosité qui manque (jamais !), mais une chose est sûre : il y a déjà tellement de belles choses à voir sans aller trop loin (et sans payer « trop » cher)…

J’ai récemment fait une exception à cette rêgle (qui n’en est pas une !). Enfin, « récemment » est un peu vite dit, puisque ça date de mai dernier… Mais je n’avais jamais eu le temps de vous en parler.

Direction l’Australie, donc !

Tout a commencé (comme souvent !) par une jolie promo Jetstar pour les vols Singapour-Darwin… n’ayant aucune idée de ce que à quoi m’attendre là-bas (je savais tout juste que Darwin était en Australie, c’est dire), je passe un rapide coup de téléphone à un ami qui connaissait l’endroit, pour lui demander « la région de Darwin pour 4-5 jours, ça vaut le coup ? » Réponse implacable : « fonce, c’est top« . Ok, merci ! Quelques minutes plus tard, les billets étaient bookés…

D’ailleurs quand on regarde une carte, ce n’est pas si loin que ça, Darwin, puisque l’extrême Nord de l’Australie (cf cercle rouge) est situé juste au Sud de l’Indonésie, à peine 4h30 de vol depuis Singapour :

 

Ci-contre, une carte de l’Australie, avec Darwin au Nord. 

Soit dit en passant, l’Australie ne m’était pas étrangère, puisque j’avais eu la chance d’y passer 5 belles semaines entre Sydney et Cairns, il y a… 10 ans !!! Pfiou, je prends un coup de vieux, tout d’un coup…

Quelques semaines après la réservation des billets, c’est parti mon kiki. Avion vendredi soir au départ de Singapour… arrivée à Darwin à 4h du mat’, après avoir très mal dormi (ah, les sièges des issues de secours qui ne s’inclinent pas…). Puis, couchés par terre dans l’aéroport, il nous faut attendre l’ouverture de notre agence de location de voiture…

Il fait encore nuit noire quand nous prenons le volant de notre Nissan. On n’a aucune carte (ce qui nous a valu quelques déboires pour sortir de l’aéroport), mais un seul but en tête : Kakadu ! Sous ce nom à la consonance amusante se cache un parc naturel immense (le plus grand de l’Australie), classé au patrimoine mondial de l’Unesco… c’est à peu près à 150 bornes de Darwin… allez, roulez jeunesse !

Bon, j’arrête mon baratin, voilà quelques photos de cette première journée…


Petite pause café-pti-dej pas désagréable en chemin, histoire de profiter du lever de soleil… les premiers wallabies (petits kangourous) sont aperçus au loin, on réalise doucement qu’on est en Australie…


Ce que l’on savait, c’était que le parc de Kakadu était à 150 km de Darwin. Ce que l’on savait pas, c’est qu’il fallait encore faire 100 km de route à l’intérieur du parc pour arriver aux Headquarters ! Quand je vous disais qu’il était grand, ce parc…

Avec l’aide des (très sympa et serviables) rangers des HQ et d’une carte du parc, on prépare un semblant d’itinéraire pour notre séjour dans le parc. Certaines zones sont encore fermées, car impraticables (la saison humide vient à peine de se terminer), ou bien car infestées de crocodiles !


Ici et là, on aperçoit des feux de broussailles. Technique utilisée depuis longtemps par les aborigènes, ces feux sont parfaitement maîtrisés et permettent une meilleure gestion de la forêt.


Outre les merveilles naturelles, le parc comporte également de très belles peintures aborigènes, qui date de plusieurs milliers d’années.


Pour notre première soirée dans le parc, il avait été convenu d’aller voir le coucher du soleil à Ubir.


La vue sur la plaine est magnifique, et déjà les dernières lumières apparaissent…




Un grand souvenir que ce dîner-pic-nic à Ubir ! Vous allez me dire, avec un décor pareil, difficile de faire la fine bouche…



Restez à l’affût de la suite ! Je vous prépare la partie 2… avec notamment quelques bestioles !

[ Voir ici pour la partie 2 du Parc de Kakadu, et ne manquez pas le superbe parc de Litchfield ]

Thib.

Détails pratiques :
- attention, bien faire attention à la saison (humide / sêche). Il est possible de partir à n’importe quelle période de l’année, mais les accès 4×4 ne sont pas les mêmes. Le mois de mai (durant lequel je suis parti) est le début de la saison sêche, donc certaines zones sont encore impraticables mais le parc est très « vert » et les cascades ont un bon débit !
– liaisons Singapour – Darwin avec Jetstar (je crois que Tiger Airways arrête cette liaison… c’est sans doute déjà je cas). Je me rappelle que le billet qu’on avait eu était à 40 SGD par personne AR, hors taxe… et 450 SGD taxes comprises !!! No comment…
- il est nécessaire d’avoir un visa ETA pour les européens, qui coûte 20 AU$ et que l’on obtient en ligne (suffit de payer !) sur http://www.eta.immi.gov.au
- location de voiture : j’avais écumé les différents sites de comparaison de prix, du type http://www.drivenow.com.au. Finalement, avec la compagnie de location « Budget », on s’en est tiré pour 385 AU$ pour 4 jours pour un petit Nissan X-Trail (prix de base 275 AU$ avec 800 km inclus, + 350 km supplémentaire) pour un total de 1200 km. Essence en sus. Bien vérifier le prix du km supplémentaire. La voiture nous attendait à l’aéroport, et nous l’avons ramené au même endroit. Je ne sais pas si le trajet Darwin / Kakadu / Litchefield est
faisable en bus, mais j’en doute… à mon avis la location de voiture s’impose. Soyez prudents, beaucoup d’animaux (kangourous entre autres) traversent la route, notamment à l’aube et au coucher du soleil.
- le plus simple et le plus économique pour le logement : la tente ! Prix des campings très bon marché (environ 5 AU$ par personne)
- pour la nourriture, il faut s’arrêter dans les supermarchés des parcs. On trouve de tout.
- « croisière » en bateau sur la Yellow River (à faire, c’est top) : 70 AU$ par personne.
- les sites des parcs, sur lesquels on trouve beaucoup d’info : http://www.environment.gov.au/parks/kakadu et http://www.nt.gov.au/nreta/parks/find/litchfield.html
- ne pas oublier l’anti-moustique et la lampe de poche…

Tags de l'article :
 

9 réponses à Kakadu spirit, part 1 (Kakadu National Park, Australie)

  1. Chichipompon dit :

    C’est trop beau, vivement la suite j’adore voyager avec ton blog !

  2. Alain Michelena dit :

    Si tu n’a pas le temps de mettre la suite avant le premier septembre, tant pis pour moi, je serais obligé d’annuler mon départ à Langkawi !!!!!!!!!

  3. Corinne dit :

    Oui, la suite, la suite!!!!

    C’est toujours un régal de voyager sur ton blog. Moi aussi, un jour, j’irai en Australie!
    ;-)

  4. Thib dit :

    Merci pour vos réactions ! Je vous prépare la suite…

  5. Un avant-goût d’une bien belle échappée me semble-t-il… En Australie (et dans certaines régions des Etats-Unis) on se sent très vite tout petit devant les paysages d’une échelle démesurée. Je n’avais pas entendu parler de Kakadu, alors merci d’avoir éveillé mon intérêt…

    ;-)

  6. Jojomigrateur dit :

    Bonjour,

    Je commence vraiment à croire que tu me « pistes » avec 15 ou 20 ans de retard ! :) J’avais volé sur Darwin depuis Denpasar et nous étions allés nous « perdre » du côté des queensland, histoire de voir s’il y avait des calcaires… Il va falloir que je scanne ces vieilles photos…

    Georges

  7. Thib dit :

    @ Un Monde Ailleurs : tout le plaisir est pour moi ;-)

    @ Georges : la différence, c’est que moi mes « expéditions » n’ont rien à voir avec ce que tu as dû vivre… à côté de tes escapades aventureuses, je fais petit (tout petit !) joueur ! Ceci dit je regarderai tes photos avec plaisir ;-)

  8. Diane dit :

    Juste dire que je suis dingue de ton blog !!! merci de nous faire voyager avec tant de bonheur …on y est presque !!!
    Ton blog est un vrai trésor !!!
    merci merci merci

  9. Thib dit :

    Merci beaucoup Diane pour ton message sympa ;-)

    A bientôt par ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>