A première vue, Singapour ne semble pas une destination rêvée pour faire du surf. Enclavée dans le détroit de Malacca, l’île de Singapour n’est pas réputée pour ses vagues, mais plutôt pour ses pétroliers qui croisent à quelques centaines de mètres du rivage. Et surtout, les environs comptent quelques spots légendaires pour tous les aficionados de surf, par exemple Bali, Lombok et évidemment l’Australie…

Pour satisfaire tous les mordus de glisse en mal de sensations, un nouveau concept vient d’ouvrir à Singapour. Bienvenue à la Wavehouse, sur l’île (artificielle) de Sentosa…

Le concept est simple : l’eau est projetée (avec force !) sur une surface légèrement inclinée, et ce puissant courant permet aux surfeurs de se maintenir en équilibre. Pour les débutants, ça ressemble à ça :


Ca n’a pas l’air comme ça, mais c’est assez casse-gueule, du moins pour les premiers essais ! La faute de carre ne pardonne pas, et si tu tombes tu te retrouves illico presto propulsé au sommet de la vague…

Une fois que tu maîtrises le concept sur la vague des débutants (appelée « flowrider »), tu peux aller taquiner la « big wave » (appelée « flowbarrel »). Le principe est identique, sauf que la surface inclinée devient incurvée :


Si tu te débrouilles bien, alors on règle le débit sur la puissance maximale, et se forme alors un tube parfait… une « gauche » qui déroule, sans discontinuer, de quoi faire pâlir de jalousie tous les amateurs de glisse ! Mais attention aux chutes…

Et maintenant, place aux pros ! Enjoy !









Ca fait envie, non ?

En ce qui me concerne j’ai testé la vague des débutants. Très amusant ! Après quelques essais, on parvient rapidement à trouver ses marques, et les sensations sont proches de celles du surf ou du snowboard. La prochaine fois, je tente la vague des « pros » !

Pour ceux qui veulent, voilà une petite vidéo qui présente cette Wavehouse à Sentosa :

Si vous avez essayé, dites-nous ce que vous en avez pensé !

A bientôt !

Thib.

PS : pour les photographes amateurs : la série de photos des « pros » a été prise avec un reflex Canon 400D et un objectif 85mm 1,8.

Détails pratiques :
Tous les renseignements sur www.wavehousesentosa.com
Environ 30-45 SGD pour une heure de glisse, dépendant du timing (semaine / week-end) et du type de vague.

Tags de l'article :
 

5 réponses à Surfer à Singapour, c’est possible !

  1. le futur Parisien dit :

    et les photos de toi mon Thib?!?
    C’est ca qui nous interesse!!!

  2. Thib dit :

    @ Si Mao Savait : merci ! Ca fait peut-être un peu loin de Shanghai, mais si jamais tu as une mission par ici, why not… ;-)

    @ le futur parisien : depuis plus de 3 ans que ce blog existe, tu devrais avoir compris que ce n’est pas ici que tu vas trouver ça ! :-)

  3. bobby dit :

    oui cest une option merci d’avoir couvert cette attration touristique, j’ai bien vu l’installation c’est impressionant mais un peu cher. moi je vous conseil les philippines, Siargao island pour une vrai expérience de surf..j’en parles avec David un surfer francais installé dans ce coin paradisiaque sur mon podcast

    http://www.getlostinasia.com/7758/ep13-surfer-aux-philippines-sur-siargo-island-permis-conduire-en-thailande/

  4. Zara dit :

    Nevertheless, you can utilize gsa ser (Zara) Internet search
    engine Ranker for Rate 1 if you good checklists with excellent
    targets, to stay clear of Penguin charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>