Retour d’un roadtrip de plus de 2000 kilomètres en « campervan » en Nouvelle-Zélande, un pays fantastique que je découvrais pour la première fois ! Véritable paradis pour les amoureux de l’outdoor et des grands espaces, la Nouvelle-Zélande présente une très grande diversité de paysages : plages, glaciers, montagnes, lacs… et même si les Néo-Zélandais sont très sympa, force est de constater qu’ils ne sont pas nombreux : la Nouvelle-Zélande compte seulement 4 millions d’habitant (soit moins qu’à Singapour) pour quelques 40 millions de moutons !

Pour ceux qui suivent ma page Facebook, j’y ai déjà publié quelques photos ces derniers jours. Vous avez été nombreux à me poser des questions sur la Nouvelle-Zélande, en prévision d’un voyage à venir… Alors une fois n’est pas coutume,  je publie un compte-rendu avec quelques infos pratiques avant les articles détaillés !

 

Notre itinéraire, 10 jours à travers l’île du Sud

C’est sans doute la question que l’on m’a posée le plus souvent : tu as été où ? Dans un élan de grande bonté, je vous ai créé une carte sur Google Maps, alors profitez-en et cliquez ici pour voir la carte directement sur Google Maps.

Voilà un descriptif rapide de l’itinéraire que nous avons suivi durant ces 10 jours :

1- Christchurch : durement touchée par plusieurs tremblements de terre en 2010, le centre-ville est toujours interdit d’accès. Ici et là, la ville tente doucement de renaître…

2- Arthur Pass : passage à travers les montagnes pour rejoindre la côte Ouest. Nous avons été stoppé à cet endroit par une tempête de neige, alors que nous sommes au début de l’été !

3- Glacier Fran Joseph : quelques heures pour marcher sur ce glacier, magnifique avec ses reflet bleus.

4- Wanaka : coup de coeur pour cette région, avec un cadre extraordinaire et une ville située au bord d’un lac entouré de montagnes enneigées. Pour les amateurs de sport extrême, c’est une excellente alternative à la plus touristique Queenstown.

5- Milford Sound : le plus célèbre fjord de Nouvelle-Zélande. Il y pleut 220 jours par an, et nous n’y avons pas échappé ! Superbe malgré tout…

6- Catlins : une zone magnifique située à l’extrême Sud de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Outre les superbes prairies verdoyantes et moutonneuses, il est possible d’approcher les pingouins sur certaines plages…

7- Péninsule Otago (Dunedin) : Un grand moment passé sur les plages désertes, à observer (pas trop près !) les lions de mer, les otaries et les pingouins !

Au total, quelques 2150 kilomètres en 10 jours, autant dire que l’on n’a pas traîné ! Mais la route est tellement belle… J’aurais aimé fixer une caméra sur le van pour me repasser le film en accéléré !

 

Comment se déplacer en Nouvelle-Zélande ?

Le meilleur moyen de découvrir la Nouvelle-Zélande est de louer son propre véhicule, à savoir une voiture ou un « campervan », auprès de loueurs spécialisés. Le campervan (ou camping car) donne davantage de flexibilité que la voiture, puisque l’on peut dormir presque n’importe où. Les campings sont nombreux partout dans l’île.

Nous avons choisi de louer notre camping-car chez Kea Campers. Le service est excellent, et le véhicule était dans un état impeccable, quasi neuf. Une véritable maison roulante avec kitchenette, frigo, douche/WC, couchage pour 4 personnes, TV, chauffage, etc… C’était mon premier roadtrip de ce type, et ça donne envie de recommencer !

Voilà les compagnies de location qui sont les plus présentes : Kea Campers, Jucy, Britz, Maui.

Note: pas besoin de permis international, le permis français suffit.

 

Quel budget faut-il prévoir ?

On n’est plus en Asie du Sud-Est, donc le portefeuille en prend un coup ! Surtout si l’on veut en profiter pleinement, évidemment. A titre d’exemple, voilà quelques prix indicatifs que j’ai constaté durant ce séjour :

- Location d’un campervan : comptez entre 100 et 250 NZD (60 – 150 Euro) par jour, dépendant du type de van et de la taille (nombre de couchages).

- Un emplacement avec électricité pour le campervan dans un camping : 35 NZD (20 Euro) pour 2 personnes

- Un plein de Diesel : 1.53 NZD (0,83 Euro) par litre, soit environ 35 euro pour un plein de 65 litres.

- Excursion sur les glaciers : 125 NZD (70 Euro) pour une demi-journée.

- Croisière de 2 heures dans le fjord Milford Sound : 60-80 NZD (33-45 Euro) selon l’horaire et le type de bateau.

Sans oublier le billet d’avion, bien entendu… en ce qui me concerne j’ai utilisé mes miles pour payer les billets, mais sinon il peut y avoir de bonnes promotions, notamment avec Jetstar ou Airasia (en passant par KL).

Au total, et à titre purement indicatif, nous avons dépensé environ 900 Euro par personne pour 10 jours, sans compter les billet d’avion.

 

Si c’était à refaire…

Je prendrais une clé USB chargée de MP3 et une pile de CD ! Quelle erreur d’avoir oublié ça ! C’est quand même essentiel pour tout roadtrip digne de ce nom, non ? Alors même si l’on avait un auto-radio, une fois sorti des grandes villes (c’est a dire 99% du temps !), c’est le silence total…

 

A très bientôt pour d’autres articles !

Thib.

 

Vous avez aimé ? Partagez cet article en cliquant sur les boutons ci-dessous !

Laissez une trace de votre passage, via un commentaire ou sur Facebook !

Tags de l'article :
 

21 réponses à Roadtrip en Nouvelle-Zélande, en campervan !

  1. Olivia dit :

    Awesome! Exciting! Incredible article!
    Hum par contre il y en a un qui dormait pendant l’explication wikipedia du soir: ce sont des « manchots antipodes » pas des pingouins :-)

  2. Xtinette dit :

    ça fait envie ! Mais pour notre grand voyage de 2012 on cherche une destination moins chère…

  3. christophe dit :

    L ile du sud est le paradis des trek en tout genre que je recommande vivement! Kepler track, Holyford track dans les sounds, Heaphy Trek plus au Nord… les greats walks ou les autres moins frequentes. SUPERBES! toute l ile est sillone de treks et de hutt! tu devrais apprecier! j ai adore!
    christophe

    • Thib dit :

      Merci pour ton retour ! Pas eu la chance de faire de grands treks, seulement des balades, mais ce que j’en ai vu m’a beaucoup plu, et c’est un euphémisme ! Effectivement les treks dans les « Sounds » semblent de toute beauté…

  4. Les Lapinous dit :

    Cet itinéraire me dit quelque chose :)

  5. Ce genre d’article me fait rêver et ayant eu un bébé récemment je pense que ce mode de voyage est idéal en famille… La nouvelle zélande c’est donc pour bientôt… après une première initiation en Afrique du Sud dans 2 semaines pour ses 6 mois!

  6. Ca laisse rêveur…
    Merci aussi pour les infos précises sur les prix, très pratique.

  7. Super! ça me donne encore plus envie de m’y rendre. De plus, je pense que c’est une destination facile avec un jeune enfant puisque le van offre un bon confort. Confirmes tu?

    Merci

    • Thib dit :

      Oui, faisable avec un jeune enfant je pense. Par contre c’est beaucoup de route, donc il faut que l’enfant supporte les longs trajets. Concernant le van tu peux en trouver des très confortables. Tu peux choisir ton véhicule sur les sites de location, type Kea Campers, Jucy, Britz et Maui. Si tu comptes dormir en hotel / B&B alors c’est mieux de prendre une voiture.

  8. Erika dit :

    Tout a fait possible avec un jeune enfant. Nous en revenons avec notre petit de 20 mois, ca s’est super bien passe. Nous avions loue un Jucy Condo (notre petit dormait sur la couchette du haut). Plus de details pratiques a venir sur mon blog concernant l’organisation pratique avec un petit. Thib a raison, ca depend comment il supporte la route, etonnament bien pour le notre (mais compter plus de pauses!!). Les compagnies de location louent des sieges auto bebe / enfant.

  9. Neko dit :

    Merci pour ce bel article sur la NZ ! Le camping-car est en effet un vehicule tres utilise en NZ mais pas forcement le plus pratique ou moins cher. Le camping sauvage est de plus en plus reglemente malheureusement. Selon vos envies et ce que vous voulez faire en NZ il est quelquefois mieux de louer une voiture et de s’arreter en « motel »: Chambre d’hotel avec kitchenette amenagee ou on peut preparer ses repas (autour de 100 NZ$ la nuit en moyenne). Enfin certains loueurs exigent le permis international en plus du permis francais (le permis international fait office de traduction), mieux vaut avoir les 2 (le permis international est gratuit a obtenir de toute facon). Pensez-vous revenir « faire » l’ile du Nord un jour ?

  10. Ben dit :

    Ton trip fait rêver surtout en campervan, ça me rappelle des souvenirs car j’ai fait le même genre de trip mais en Australie, l’île voisine ! ;)

    Pour avoir plusieurs amis qui ont été à Christchurch depuis le tremblement de terre, la ville est apparemment vraiment dévasté alors qu’elle était magnifique auparavant…

  11. Sébastien dit :

    Bel article :)
    Les photos me font tellement penser à mon trip en Tasmanie!
    La Nouvelle Zélande pour le début de l’année prochain, et les questions commencent à se poser dans ma tête… Je reconnais que je me vois pas louer un van pour la durée de mon séjours. Etant backpacker penses-tu cela possible juste en camping sauvage? Ou de ferme en ferme? Ou peut être même en vélo..(n’est ce pas trop pentu ^^ ) any away, faut que je trouve la solution la plus économique!!

    Continu avec tes articles, on aime ça :)

  12. Rafael dit :

    Thib, je suis littéralement fasciné de voir l’itinéraire que vous avez suivi en seulement 10 jours. Vous vous êtes imposé un rythme vraiment soutenu pour accomplir un tel exploit. Mais vous avez eu de la chance d’avoir pu visiter tous ces endroits. Par contre, la Nouvelle Zélande semble être une destination plutôt chère, d’après les prix indicatifs que tu nous as présentés. Il faut vraiment bien se préparer avant de se lancer à l’aventure sur cette très belle île.

  13. Belle article ça donne envie.. la terre du seigneur des anneaux :D

  14. Sympa ton road trip, ça me donne envie de retourner en Nouvelle-Zélande et de faire ça ^^

  15. Terrible d’oublié ses mp3 pour un roadtrip aussi fantastique !
    Moi aussi j’ai adoré la Nouvelle Zélande. Merci de m’avoir raviver ces souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>